Sites
et monuments historiques

À l'image du célèbre Vase de Vix, le Châtillonnais recèle de nombreux trésors. De sites antiques en châteaux, d'églises en abbayes, écoutez nos vieilles pierres !

26
résultats
de
Commanderie templière d'Epailly

La Commanderie d'Epailly est un imposant témoin des Templiers en Bourgogne. 

Inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, sa chapelle templière de la fin du XIIème siècle est classée Monument Historique. Dans un site exceptionnel et à l'écart des grands axes, la Commanderie d'Epailly présente un ensemble homogène de bâtiments datant de l'époque médiévale. La chapelle templière, construite à la fin du XIIème siècle et remarquablement restaurée en est la principale attraction. On trouvera également deux granges dont l'une est dotée d'une magnifique charpente, une salle voûtée située sous le logis du commandeur, une tour de défense, une courtine, des fossés, autant de vestiges d'une des plus importantes commanderies de la région. L'origine de la Commanderie est intimement liée à l'histoire de l'Ordre du Temple. Cet ordre militaire fondé vraisemblablement en 1120 par Hugues de Payns, seigneur de Montigny, village proche de Montbard, avec la bénédiction de Saint Bernard, comptait parmi ses membres de nombreux chevaliers issus des familles aristocratiques de Bourgogne et de Champagne. Les commanderies, comme celle d'Epailly, avaient pour mission d'exploiter de vastes domaines, souvent offerts au Temple par de riches seigneurs de la région. Leurs revenus servaient à assurer le fonctionnement de places fortes tenues par l'Ordre du Temple au Proche-Orient et destinées à protéger les royaumes chrétiens créés à la suite des croisades. Après l'élimination des Templiers (1307-1314), les biens de l'ordre passèrent aux Hospitaliers de Jérusalem, un autre ordre militaire, devenu ultérieurement l'Ordre souverain de Malte. A la Révolution, les biens des commanderies, domaines et bâtiments, furent dispersés comme biens nationaux. Cest ainsi qu'à Epailly, la chapelle tombée entre des mains négligentes fut transformée en grange et par deux fois menacée de destruction.

Aujourdhui, avec le soutien de l'Etat et des collectivités territoriales la propriétaire met tout en oeuvre pour sauvegarder un des plus beaux vestiges de l'Ordre du Temple. Conférences, colloques, manifestations privées, les manifestations qui se déroulent à la Commanderie d'Epailly se proposent notamment de faire de ce site d'exception un lieu de découverte, d'échanges et d'études du monde médiéval. L'Association des Amis de la Commanderie d'Epailly a pour but dorganiser des manifestations culturelles ou récréatives permettant de mieux faire connaître la Commanderie dEpailly et de contribuer ainsi à la sauvegarde du site. Elle regroupe des personnes physiques ou morales souhaitant participer à ses activités ou les soutenir. Au conseil d'administration, siègent des universitaires (historiens médiévistes et spécialistes de l'architecture du Moyen Âge) et des personnalités de la région soucieuses de la préservation des sites. Demeuré trop longtemps sans soins, le logis du commandeur dut être reconstruit au début du XIXème siècle au dessus de l'ancien cellier existant du château (datant début XIIIème). Au cours des 12 dernières années, un programme méthodique de restauration vit le jour à l'initiative de l'actuelle propriétaire. Les cours furent débarrassées de silos et bâtiments disgracieux et la chapelle de la végétation qui l'encombrait. Ensuite, sous la direction de l'architecte en chef des Monuments Historiques, d'importants travaux furent menés à bien dans la chapelle, notamment pour en stabiliser les voûtes et assurer l'étanchéité de la couverture. Toutes les baies ont été réouvertes et vitrées et donnent une importante luminosité au choeur.

Mare ancienne de Darbois

Mare du XVIIIème siècle tout à fait exceptionnelle par sa construction et sa situation sur une zone de plateau dans le Pays Châtillonnais.

Cet ouvrage a servi à abreuver le bétail jusqu'en 1960 environ, époque où la mare fut laissée à l'abandon. La restauration de ce plan d'eau a permis de donner à ce site une nouvelle vocation, non plus d'abreuver le bétail, mais d'atteindre 3 objectifs :

- Préserver le petit patrimoine rural du Pays Châtillonnais.
- Maintien d'un point d'eau en milieu calcaire.
- Préserver la faune aquatique (Triton alpestre, crapaud commun,
crapaud accoucheur, libellules telles que agrion jouvencelle et
æschne bleue).

- Valoriser le site sur le plan culturel, touristique et pédagogique.

Située à 2,5 km au sud de Châtillon-sur-Seine, sur la commune de Buncey, la mare de Darbois est inscrite à l'inventaire des mares de Bourgogne. Elle a été primée en 2009 par l'Association pour la sauvegarde des édifices ruraux de la Côte-d'Or.

Cette mare remarquable constitue un lieu de découverte et de promenade pour toutes les générations. Elle est accessible par divers chemins (à pied, à cheval ou en voiture). De plus, un sentier VTT, bien balisé, passe à proximité.
(Les chiens ne sont pas acceptés - Merci de votre compréhension).

Mémorial à la mémoire des aviateurs anglais

Dans la nuit du 26 au 27 avril 1944, un bombardier Lancaster du 83ème escadron, qui avait décollé de Wyton, en Angleterre, et qui partait effectuer un raid sur la ville de Schweinfurt, en Allemagne, était mitraillé par un avion ennemi. Il s'écrasait en feu sur le territoire de la commune de Lignerolles. Il y eut quatre morts inhumés au cimetière et trois survivants qui furent récupérés par des maquisards châtillonnais. A l'occasion du cinquantenaire de la commémoration de la chute du bombardier, un mémorial a été érigé à la mémoire des aviateurs anglais grâce à l'ingéniosité et à la motivation des habitants de Lignerolles. La stèle a été inaugurée le 30 juillet 1994 en présence des familles des victimes.

Vous venez d'ajouter cet élément à votre sélection. Vous pouvez ainsi préparer votre futur séjour dans le Châtillonnais.

Cliquez sur Ma sélection pour retrouver tous les éléments que vous avez sélectionnés.

Sur cette page, vous pourrez exporter votre sélection au format PDF, pour emporter avec vous toutes les informations pratiques sur vos activités et visites.