Café des Chiens

Vers la moitié du XIXème siècle, Augustin Husson, limonadier, achète un vieil immeuble à Joseph Viardot, armurier. Ce bâtiment provient d'une riche famille de Savoisy, les Guilleminot Varet. Il y construit alors un café avec son talent de sculpteur et de tourneur sur bois pour en faire une façade tout à fait remarquable qui est admirée chaque année par de nombreux touristes. Ce n'est pas sa seule ?uvre puisqu'il a aussi réalisé la naïade dans le bassin de la Laigne ainsi que la fileuse sur la tombe de sa mère. Anna Verrière le reprend en 1895, l'établissement sera alors rebaptisé "Café des Chiens".

Vous venez d'ajouter cet élément à votre sélection. Vous pouvez ainsi préparer votre futur séjour dans le Châtillonnais.

Cliquez sur Ma sélection pour retrouver tous les éléments que vous avez sélectionnés.

Sur cette page, vous pourrez exporter votre sélection au format PDF, pour emporter avec vous toutes les informations pratiques sur vos activités et visites.