Sites
remarquables

À l'image du célèbre Vase de Vix, le Châtillonnais recèle de nombreux trésors. De sites antiques en châteaux, d'églises en abbayes, écoutez nos vieilles pierres. Laissez-vous guider par les rivières, forêts, marais, jardins... en somme, le Châtillonnais grandeur nature !

7
résultats
de
Commanderie templière d'Epailly

La Commanderie dEpailly
Un imposant témoin des Templiers en Bourgogne
Inscrite à l'inventaire et chapelle templière de la fin du 12ème siècle, classée monument historique.

Dans un site exceptionnel et à lécart des grands axes, la Commanderie dEpailly présente un ensemble homogène de bâtiments datant de lépoque médiévale.
La chapelle templière, construite à la fin du XIIème siècle et remarquablement, restaurée en est la principale attraction. Mais, on trouvera également deux granges dont lune est dotée dune magnifique charpente, une salle voûtée située sous le logis du commandeur, une tour de défense, une courtine, des fossés, autant de vestiges dune des plus importantes commanderies de la région.
Lorigine de la Commanderie est intimement liée à lhistoire de lOrdre du Temple. Cet ordre militaire fondé vraisemblablement en en 1120 par Hugues de Payns, seigneur de Montigny, village proche de Montbard, avec la bénédiction de saint Bernard, comptait parmi ses membres de nombreux chevaliers issus des familles aristocratiques de Bourgogne et de Champagne. Les commanderies, comme celle dEpailly, avaient pour mission dexploiter de vastes domaines, souvent offerts au Temple par de riches seigneurs de la région. Leurs revenus servaient à assurer le fonctionnement de places fortes tenues par lOrdre du Temple au Proche Orient et destinées à protéger les royaumes chrétiens créés à la suite des croisades. Après lélimination des Templiers (1307-1314), les biens de lordre passèrent aux Hospitaliers de Jérusalem, un autre ordre militaire, devenu ultérieurement lOrdre souverain de Malte.
A la Révolution les biens des commanderies, domaines et bâtiments, furent dispersés comme biens nationaux. Cest ainsi quà Epailly, la chapelle tombée entre des mains négligentes fut transformée en grange et par deux fois menacée de destruction.
Aujourdhui, avec le soutien de lEtat et des collectivités territoriales la propriétaire met tout en oeuvre pour sauvegarder un des plus beaux vestiges de lOrdre du Temple.

Conférences, colloques, manifestations privées
Les manifestations qui se déroulent à la Commanderie dEpailly se proposent notamment de faire de ce site dexception un lieu de découverte, déchanges et détudes du monde médiéval.

LAssociation des Amis de la Commanderie dEpailly

LAssociation a pour but dorganiser des manifestations culturelles ou récréatives permettant de mieux faire connaitre la Commanderie dEpailly et de contribuer ainsi à la sauvegarde du site. Elle regroupe des personnes physiques ou morales souhaitant participer à ses activités ou les soutenir. Au conseil dadministration siègent des universitaires (historiens médiévistes et spécialistes de larchitecture du Moyen Âge) et des personnalités de la région soucieuses de la préservation des sites.

Les travaux de restauration

Demeuré trop longtemps sans soins, le logis du commandeur dut être reconstruit au début du XIXème siècle au dessus de l'ancien cellier existant du château (datant début XIIIè). Au cours des douze dernières années un programme méthodique de restauration vit le jour à linitiative de lactuelle propriétaire. Les cours furent débarrassées de silos et bâtiments disgracieux et la chapelle de la végétation qui lencombrait. Ensuite, sous la direction de larchitecte en chef des monuments historiques, dimportants travaux furent menés à bien dans la chapelle, notamment pour en stabiliser les voûtes et assurer létanchéité de la couverture. Toutes les baies ont été réouvertes et vitrées et donnent une importante luminosité au c?ur.

Eglise Saint-Renobert

Eglise du XIIIe siècle entièrement restaurée lacée sous le vocable de Saint Renobert, Evêque de Bayeux au VIIe siècle. Saint Renobert s'est acquis une réputation de protection des troupeaux et des récoltes que l'on bénissait le jour de sa fête, le 24 octobre.

Peu de modifications ont affecté cette église au cours des siècles. A la fin du XVIIIe siècle, l'architecte parisien Buron éleva la chapelle de la Vierge et la tourelle extérieure renfermant l'escalier du clocher. Les fenêtres ont été agrandies. L'élément le plus remarquable du mobilier est le retable. Il représente le thème assez rare du "Ravissement de Saint Pierre". Ce décor est dans le style de Berain et date donc de la fin du XVIIe siècle.

On remarquera également une belle " Éducation de la Vierge " en pierre polychrome du XVIe siècle, un Saint Roch en bois peint du XVIIIe siècle, une Sainte Catherine en bois peint du XVIIIe siècle, un Saint évêque et une autre " Éducation de la Vierge " en bois peint du XVIIIe siècle. Les fonts baptismaux datent eux du XIXe siècle. L?église a été restaurée en 2005. A cette occasion une statue a été réalisée par un artiste burkinabé et déposée à l?entrée de l?édifice.

Ville de Châtillon-sur-Seine

La ville agréable et ombragée, baignée par les eaux de la Seine, s'étend au pied d'une colline couronnée des ruines du château-fort et d’un joyau de l’art roman, l’église Saint-Vorles.
Située sur l'axe du passage naturel entre le nord et le sud, la cité est depuis une époque reculée, un carrefour commercial et culturel comme en témoignent les nombreux vestiges archéologiques des environs, notamment le fameux trésor du tumulus de la princesse de Vix exposé au musée du Pays Châtillonnais.
Au départ de la Maison Philandrier, bâtiment Renaissance ayant autrefois accueilli le célèbre cratère de Vix, partez avec l’Office de tourisme du Châtillonnais à la découverte de plus de 1000 ans d’histoire.
Laissez-vous charmer par la source de la Douix, un havre de paix au centre de la ville, lieu de découvertes archéologiques et d’aventures spéléologiques.
Suivez les pas des ducs de Bourgogne et des évêques de Langres en flânant le long de la Seine jusqu’aux vestiges du château : Saint-Bernard vous accompagnera sur les hauteurs de la ville.
L’église Saint-Vorles (Xème siècle) vous ouvrira ses portes et vous dévoilera son style roman tout en sobriété. La mise au tombeau, le diptyque et la crypte Saint-Bernard comptent parmi les incontournables de ce lieu.

Vous venez d'ajouter cet élément à votre sélection. Vous pouvez ainsi préparer votre futur séjour dans le Châtillonnais.

Cliquez sur Ma sélection pour retrouver tous les éléments que vous avez sélectionnés.

Sur cette page, vous pourrez exporter votre sélection au format PDF, pour emporter avec vous toutes les informations pratiques sur vos activités et visites.