Sites
remarquables

The Chatillonnais hides numerous treasures, like the famous Vix Vase. Ancient sites and castles, churches and abbeys will speak to you through their stones !
35
results
from
Arboretum de Leuglay

Venez découvrir le jeune arboretum forestier de la Maison de la Forêt avec pas moins d'une cinquantaine d'essences d'arbres et arbustes du Parc national de Forêts !

Situé à proximité de la rivière Ource, vous pourrez en profitez pour faire une jolie balade dans un cadre relaxant, empreint de charme.

Arboretum situé en face du parking de la Maison de la Forêt, là où se tient habituellement la traditionnelle fête de l'automne.
En plein cœur du Parc national de forêts et en face du restaurant les Fumerons.

Café des Chiens

Vers la moitié du XIXème siècle, Augustin Husson, limonadier, achète un vieil immeuble à Joseph Viardot, armurier. Ce bâtiment provient d'une riche famille de Savoisy, les Guilleminot Varet. Il y construit alors un café avec son talent de sculpteur et de tourneur sur bois pour en faire une façade tout à fait remarquable qui est admirée chaque année par de nombreux touristes. Ce n'est pas sa seule oeuvre puisqu'il a aussi réalisé la naïade dans le bassin de la Laigne ainsi que la fileuse sur la tombe de sa mère. Anna Verrière le reprend en 1895, l'établissement sera alors rebaptisé "Café des Chiens".

Château de Montigny-sur-Aube

Le château de Montigny-sur-Aube (MH) est un lieu incontournable du Chatillonnais, à quelques encablures du parc national de forêts, qui allie Patrimoine, Culture à l’Arboriculture et à la Gastronomie. Clos de murs sur 4 HA le château et sa chapelle, joyau de la Renaissance, entourés des douves remises en eau se dresse au milieu d’un parc « pittoresque » du début du XIXe siècle. L’audioguide, confié au visiteur à son arrivée, lui permet de découvrir à son rythme toutes les richesses architecturales de ce lieu agrémentées d’anecdotes qui en font une visite vivante et dynamique. Adossés au parc et à son orangerie les Vergers-Potagers du XIXe, tout comme le parc, sont classés au titre des Jardins Remarquables de France. Une exceptionnelle collection de variétés fruitières (près de 350) en espaliers autant que légumières et aromatiques offrent un spectacle extraordinaire où chaque arbre, grâce à l’audioguide, vous conte ses particularités historiques et gustatives. Un lieu d’exception pour une expérience inoubliable labellisé Vignoble et Découvertes.

Château de Quemigny

Quemigny-sur-Seine a pour noyau primitif un imposant donjon du 13ème siècle auquel fut ajouté un gracieux corps de logis au milieu du 18ème siècle. Cet ensemble est précédé d'une avant cour où s'élèvent, de part et d'autre d'une allée, des communs du 18ème siècle et deux tours rondes du 16ème siècle coiffées en poivrière. Les jardins organisés en terrasses s'articulent autour d'un ruisseau passant sous le château, d'une cascade, de pieces de charmilles et de bassins.

Commanderie templière d'Epailly

La Commanderie dEpailly
Un imposant témoin des Templiers en Bourgogne
Inscrite à l'inventaire et chapelle templière de la fin du 12ème siècle, classée monument historique.

Dans un site exceptionnel et à lécart des grands axes, la Commanderie dEpailly présente un ensemble homogène de bâtiments datant de lépoque médiévale.
La chapelle templière, construite à la fin du XIIème siècle et remarquablement, restaurée en est la principale attraction. Mais, on trouvera également deux granges dont lune est dotée dune magnifique charpente, une salle voûtée située sous le logis du commandeur, une tour de défense, une courtine, des fossés, autant de vestiges dune des plus importantes commanderies de la région.
Lorigine de la Commanderie est intimement liée à lhistoire de lOrdre du Temple. Cet ordre militaire fondé vraisemblablement en en 1120 par Hugues de Payns, seigneur de Montigny, village proche de Montbard, avec la bénédiction de saint Bernard, comptait parmi ses membres de nombreux chevaliers issus des familles aristocratiques de Bourgogne et de Champagne. Les commanderies, comme celle dEpailly, avaient pour mission dexploiter de vastes domaines, souvent offerts au Temple par de riches seigneurs de la région. Leurs revenus servaient à assurer le fonctionnement de places fortes tenues par lOrdre du Temple au Proche Orient et destinées à protéger les royaumes chrétiens créés à la suite des croisades. Après lélimination des Templiers (1307-1314), les biens de lordre passèrent aux Hospitaliers de Jérusalem, un autre ordre militaire, devenu ultérieurement lOrdre souverain de Malte.
A la Révolution les biens des commanderies, domaines et bâtiments, furent dispersés comme biens nationaux. Cest ainsi quà Epailly, la chapelle tombée entre des mains négligentes fut transformée en grange et par deux fois menacée de destruction.
Aujourdhui, avec le soutien de lEtat et des collectivités territoriales la propriétaire met tout en oeuvre pour sauvegarder un des plus beaux vestiges de lOrdre du Temple.

Conférences, colloques, manifestations privées
Les manifestations qui se déroulent à la Commanderie dEpailly se proposent notamment de faire de ce site dexception un lieu de découverte, déchanges et détudes du monde médiéval.

LAssociation des Amis de la Commanderie dEpailly

LAssociation a pour but dorganiser des manifestations culturelles ou récréatives permettant de mieux faire connaitre la Commanderie dEpailly et de contribuer ainsi à la sauvegarde du site. Elle regroupe des personnes physiques ou morales souhaitant participer à ses activités ou les soutenir. Au conseil dadministration siègent des universitaires (historiens médiévistes et spécialistes de larchitecture du Moyen Âge) et des personnalités de la région soucieuses de la préservation des sites.

Les travaux de restauration

Demeuré trop longtemps sans soins, le logis du commandeur dut être reconstruit au début du XIXème siècle au dessus de l'ancien cellier existant du château (datant début XIIIè). Au cours des douze dernières années un programme méthodique de restauration vit le jour à linitiative de lactuelle propriétaire. Les cours furent débarrassées de silos et bâtiments disgracieux et la chapelle de la végétation qui lencombrait. Ensuite, sous la direction de larchitecte en chef des monuments historiques, dimportants travaux furent menés à bien dans la chapelle, notamment pour en stabiliser les voûtes et assurer létanchéité de la couverture. Toutes les baies ont été réouvertes et vitrées et donnent une importante luminosité au c?ur.

Vous venez d'ajouter cet élément à votre sélection. Vous pouvez ainsi préparer votre futur séjour dans le Châtillonnais.

Cliquez sur Ma sélection pour retrouver tous les éléments que vous avez sélectionnés.

Sur cette page, vous pourrez exporter votre sélection au format PDF, pour emporter avec vous toutes les informations pratiques sur vos activités et visites.