Que
faire

84
results
from
Café des Chiens

Vers la moitié du XIXème siècle, Augustin Husson, limonadier, achète un vieil immeuble à Joseph Viardot, armurier. Ce bâtiment provient d'une riche famille de Savoisy, les Guilleminot Varet. Il y construit alors un café avec son talent de sculpteur et de tourneur sur bois pour en faire une façade tout à fait remarquable qui est admirée chaque année par de nombreux touristes. Ce n'est pas sa seule oeuvre puisqu'il a aussi réalisé la naïade dans le bassin de la Laigne ainsi que la fileuse sur la tombe de sa mère. Anna Verrière le reprend en 1895, l'établissement sera alors rebaptisé "Café des Chiens".

Château d'Ancy-le-Franc

Étonnant palais de la Renaissance, chef d’œuvre de Serlio, l’architecte Italien du roi François Ier. Bâti au cœur d’un vaste parc pour Antoine III de Clermont. Abrite l’une des plus grandes collections de peintures murales (XVIe, XVIIe) actuellement conservées en France. Appartements richement décorés, jardins à la française, à l’anglaise et 2 nouvelles créations de parterres récompensés aux Victoires du Paysage 2018.

Château de Bussy-Rabutin

Situé au cœur de la Bourgogne, le château se distingue par la qualité de son architecture (Médiévale, Renaissance et XVIIe siècle), par l'originalité de sa décoration intérieure conçue par le comte Roger de Bussy-Rabutin et par un jardin à la française inscrit dans un domaine de 34ha où il fait bon flâner .
Espiègle courtisan du Roi-Soleil, cousin de Madame de Sévigné, grand officier des armées du Roy, écrivain de génie, c'est un de ses pamphlets, l'Histoire Amoureuse des Gaules, qui causera sa chute : sous couvert de se moquer des aventures des dames de la Cour, il réalise une critique de la société aristocratique et de ses mœurs débauchés. Très vite, le livre échappe à son contrôle. Le roi le condamne à un an de prison à la Bastille, puis à un exil définitif sur ces terres de Bourgogne où il s’attelle à réaliser un décor évoquant sa nostalgie de la Cour et ses sentiments.
A l'intérieur de sa demeure, le comte livre, avec fantaisie et impertinence, une fresque très caustique de son époque et de la Cour de Versailles.
Bourguignon haut en couleur à la Cour du roi, militaire émérite, libertin, galant homme, académicien : découvrez l'un des plus flamboyants courtisans du grand Louis XIV et un témoignage unique de la vie d’un noble au XVIIe siècle.
Poursuivez ensuite votre visite dans les appartements restaurés des comtes de Sarcus : découvrez un pan méconnu de l’histoire du monument et entrez dans l’intimité d’une famille d’aristocrates au XIXe siècle.

Des visites guidées sont proposées pendant les vacances scolaires de Toussaint, de Noël, d'Hiver et du 1er Avril au 31 mai à 10h15 et 14h30.
Du 1er juin au 30 septembre, les visites guidées sont à 10h30, 14h30 et 15h30.

Château de Cirey (52)

Classé Monument Historique et labellisé Maisons des Illustres, le Château de Cirey date des XIIème et XVIIIème siècles.

Il a été fortement marqué par la présence du philosophe Voltaire qui y séjourna pendant 15 ans, de 1734 à 1749, invité par la Marquise du Châtelet une physicienne et métaphysicienne reconnue. Ambitieuse, avide d’autonomie, jalousée, enviée, Emilie du Châtelet investit le territoire masculin de la science. Travailleuse acharnée, elle est l'un des esprits les plus brillants du Siècle des Lumières.

En vous plongeant dans la vie de Voltaire et de la Marquise du Châtelet, la visite guidée du château vous permettra de découvrir un décor raffiné : salons, chambre d'Emilie du Châtelet, grande salle à manger, bibliothèque, cuisines et un lieu unique, le petit théâtre de Voltaire.

Vous découvrirez également l’importante collection d’anciens fers à repasser du château.

Situé au cœur d’un écrin de verdure, dominant la vallée de la Blaise, le château offre un grand parc où il fait bon se promener. Charmilles, allée de tilleuls, arbres séculaires au bord du canal, ponctuent la balade.

www.instagram.com/chateaudecirey

www.chateaudecirey.com

Château de Maulnes

Chef-d'œuvre de la Renaissance française, le château de Maulnes est unique en son genre. Pentagone construit autour d'un puits d'eau et de lumière, il incarne le génie et les passions d'une époque fascinante. Le château de Maulnes est accessible pour tous les publics : visites libres ou commentées, visites-énigmes et nombreuses animations et événements durant la saison. Il est construit en 1566 par Louise de Clermont et Antoine de Crussol, personnages importants de la cour de France pendant les guerres de Religion.

Château de Montigny-sur-Aube

Le château de Montigny-sur-Aube (MH) est un lieu incontournable du Parc national de forêts, qui allie Patrimoine, Culture à l’Arboriculture et à la Gastronomie. Clos de murs sur 4 HA le château et sa chapelle, joyau de la Renaissance, entourés des douves remises en eau se dresse au milieu d’un parc « pittoresque » du début du XIXe siècle. L’audioguide, confié au visiteur à son arrivée, lui permet de découvrir à son rythme toutes les richesses architecturales de ce lieu agrémentées d’anecdotes qui en font une visite vivante et dynamique. Adossés au parc et à son orangerie les Vergers-Potagers du XIXe, tout comme le parc, sont classés au titre des Jardins Remarquables de France. Une exceptionnelle collection de variétés fruitières (près de 350) en espaliers autant que légumières et aromatiques offrent un spectacle extraordinaire où chaque arbre, grâce à l’audioguide, vous conte ses particularités historiques et gustatives. Un lieu d’exception pour une expérience inoubliable labellisé Vignobles & Découvertes.

Château de Moutiers-Saint-Jean

Considérée comme la plus ancienne Abbaye de Bourgogne, l'Abbaye Royale de Moutiers-Saint-Jean est aussi la moins connue. Fondée vers 450 par saint Jean de Réome au lieu-dit Corsaint, elle fut transférée au VIème siècle à son emplacement actuel.

L'Abbatiale du XIIème siècle, détruite à la Révolution, n'avait rien à envier à celles de Vézelay ou d'Autun, comme en témoignent les chapiteaux conservés au Musée du Louvre ou le portail remonté au Cloisters Museum de New-York.
À la fin du XVIIème siècle, la réforme mauriste et la sage administration de l'Abbé Commendataire Claude Charles de Rochechouart de Chandenier, ami de saint Vincent de Paul, marqueront le début des reconstructions et d'un nouvel essor.
Au XVIIIème siècle, le titre d'Abbé de Moutiers-Saint-Jean sera donné aux Évêques-Ducs de Langres pour les dédommager de la création d'un évêché à Dijon. Ce sont ces princes de l'Église et notamment Monseigneur de Montmorin de Saint Hérem qui firent édifier entre 1747 et 1763 par l'architecte Claude Louis d'Aviler le Palais Abbatial.

On visite aujourd'hui les salons meublés XVIIIe siècle et leurs décors de gypseries, l'appartement des bains de l'Évêque et Duc de Langres et la chambre de son valet, le cloître, la galerie au sol classé, le grand escalier d'honneur et deux chambres meublées.

Par votre visite vous participerez à la sauvegarde de ces lieux dont les 1 500 ans d'histoire méritent notre engagement à tous.

Labellisé "Demeure Historique" et "Vieilles Maisons Françaises".

Vous venez d'ajouter cet élément à votre sélection. Vous pouvez ainsi préparer votre futur séjour dans le Châtillonnais.

Cliquez sur Ma sélection pour retrouver tous les éléments que vous avez sélectionnés.

Sur cette page, vous pourrez exporter votre sélection au format PDF, pour emporter avec vous toutes les informations pratiques sur vos activités et visites.